Bonjour 🙂
Ce weekend troisième trail d’affilé, et j’avais à cœur de faire une meilleure performance que le weekend dernier, ce qui a été le cas !!

Comme souvent pour le moment, il s’agit de ma première participation à ce trail situé à Les Filhols, petite commune à quelques kilomètres de Villemur-sur-Tarn, les indications pour se rendre sur le site de trail sont de simples pancartes assez petite, donc si comme moi vous avez du mal avec vos yeux, le GPS direction les Filhols est préférable 🙂

Concernant le trail, j’ai opté pour le plus grand des parcours, soit 25km et un dénivelé positif de 620m. Sur ma montre j’ai quasi 26km et un peu moins de dénivelé. Le parcours était agréable, essentiellement en forêt sur la première partie du trail, une seconde partie le long du fleuve du Tarn pour terminer sur une partie de nouveau en forêt. Pas beaucoup de route, un peu plus de 2km pour rejoindre les différents chemin parcourant la région. La plus grande difficulté sur ce trail finalement est venue des conditions météorologique de la veille qui a transformé les différents chemins en labours !! Il y avait énormément de boue, donc ca glissait vraiment pas mal (2 chutes me concernant). Je termine en 2h28min18secondes, c’est pas le top mais ca revient après un petit coup de mou.

Pour les ravitaillements il y avait le nécessaire sur le parcours (eau et solide) mais je ne me suis arrêté à aucun, j’avais amplement assez avec mes provisions, soit 2L d’eau et deux barres de céréales au chocolat 😉
Le ravitaillement final était bien garni : saucisson, coca, chocolat, brioche,… et même de la pastèque, ce que j’ai trouvé vraiment sympa, c’est très rafraichissant.

A noter aussi, au lieu d’avoir un T-Shirt, j’ai eu une bouteille de vin de la région ainsi qu’un pâté, j’adore !! Le pâté était exclusivement pour les coureurs du 25km, ceux du 10km n’avaient que la bouteille.

Globalement un trail bien organisé, pas de soucis sur le parcours, tout est bien tracé et les bénévoles gentils. En arrivant sur la fin, les encouragements était bien présent, ce qui est très agréable et assez rare pour le signaler.

Prochain objectif le 40km du Tripou Trail en Aveyron, le but est de vérifier que je n’ai plus de douleurs aux genoux sur des trails supérieur à une trentaine de kilomètres. En attendant, je dois faire un gros travail sur les jambes, c’est le seul point négatif, faut que je mange du dénivelé ce que j’avais mis de côté au profit de ma vitesse de course.