Lifestyle

Je suis presque une sportive, c’est un peu comme se sentir libre

Par où commencer ?! Et bien commençons par le commencement celui où j’ai commencé le sport en salle, j’y pratique principalement de la culture physique c’est-à-dire de la musculation (j’écrirai sûrement un post futur pour expliquer plus en détail ce choix et ce que j’y fais). Je me suis inscrite au mois d’avril, j’y suis allé régulièrement aux alentours de trois puis quatre fois par semaine. J’ai eu quelques coupures entre juillet et août suite à l’accident de mon copain et une baisse de motivation. Puis j’ai repris plus sérieusement cette rentrée de septembre avec de nouveaux objectifs : courir un 5km pour le mois d’octobre puis 10km pour début 2015 et cela en continuant le renforcement musculaire en salle de sport…

Mais…il y a eu un autre commencement…

Celui où…
J’étais incapable de courir plus de 30min,
Je pouvais rester des heures le cul sur une chaise,
La flemme m’envahissait,
Je n’ai pas arrêté de me plaindre car je me sentais mal dans ma peau,
J’ai pris 6kg en à peine 6mois,
Transpirer me dégoûté du plus haut point,
Courir me dégoûté du plus haut point,
Et ne pas pouvoir gravir une montagne et cela malgré que mon copain m’y encourage, me supporte et qu’au final j’ai abandonné plusieurs fois en pleurnichant que je n’y arriverai jamais…cela aussi m’a dégoûté au plus haut point…vraiment.

La liste peut être très longue.

Et puis j’ai eu un petit déclic, j’ai voulu me prendre en main, être en forme, me sentir mieux dans ma peau.

Voilà, tout simplement…

Alors oui j’ai peut-être encore un peu de mal dans le running, je ne suis pas au top en muscu, mais je sais que je ne suis plus très loin, et puis quand je vois toutes ces blogueuses super-motivées qui réussissent, ça me donne envie de continuer, et je me dit pourquoi pas moi et j’ai envie de partager cela !

Aujourd’hui je suis ravie ! Je suis presque fière, car oui, il m’arrive d’être fière de moi, de me regarder en souriant devant un miroir, de me sentir en pleine forme après une séance de course ou de muscu…et cela n’a pas de prix.

Je suis presque une sportive. C’est un peu comme se sentir libre…

  1. Le sport fait un bien fou !

    Qu'est-ce que j'ai pu pleurer sur mon sort et surtout mon corps gras et flasque… Jusqu'au jour où j'ai eu un déclic (je ne sais toujours pas lequel) de me mettre à courir. La première séance ? C'était il y a 2 ans. Je la garde en mémoire. Une honte monumentale ! Je n'ai couru que 400m et j'ai récupéré mes poumons et laissé ma dignité. Je me suis prise une claque ce jour-là. 30 ans et pas fichue de trottiner quelques mètres (je me ferai courser par un chien ou un sanglier, j'te donne en mille le gagnant :p). Et puis, on m'a encouragée, mon homme me suit à vélo (il porte la gourde en fait ^^). Au bout de 8 mois, je n'ai réussi à courir que 3km sans m'arrêter et avec un peu de peine… C'est pas grave. Le fractionné me plait bien. Mon but n'étant pas de faire de mini-marathon, des courses locales etc… Juste maigrir, me remodeler et me sentir bien (dans ma tête, dans mon corps et dans le miroir).

    Après une convalescence d'un an et demi, j'ai repris mi-août. Sans trop de mal. Je peine à courir les 2 premiers kilomètres sans m'arrêter mais idem, je m'en fous. Je transpire, je pue, j'suis rouge, j'ai le ventre qui sautille mais quand tu reviens à la maison, la fierté, tu l'as. Peu importe comment tu as couru. Au moins, tu as bougé et tu sais que ce n'est pas pour rien.

    Bonne continuation à toi 😉

  2. Je suis dans le même état d'esprit que toi ! Je m'en fiche ! Le plus important c'est de se faire plaisir. Même si on galère aujourd'hui, demain ne pourra être que meilleur ! Merci de tes encouragements et bonne continuation à toi également 🙂

  3. FM

    Comme je me retrouve dans ton article! Idem quel plaisir de rentrer à la maison après sa séance de sport, être toute fière, toute fatiguée aussi mais se sentir bien malgré tout!

  4. C'est exactement ça 🙂

  5. Eh bien moi, j'adore revenir d'une course toute transpirante, j'ai l'impression d'être une guerrière qui vient de remporter son combat contre elle-même et surtout l'asphalte!

  6. Bonsoir Mélissa,
    C'est le sport, c'est parfois complexe, on vit dans un monde où les occasions de ne pas en faire sont parfois plus présentes que l'inverse,
    En tout cas ravi que vous ayez trouvé le temps et la motivation pour vous affûter,
    C'est bien souvent essentiel à un bon équilibre psychologique,
    Une belle soirée à vous,n
    David,

  7. Bonsoir David,
    Vous avez tout à fait raison, nous n'avions malheureusement pas souvent l'occasion d'en faire, mais ce ne doit pas être une contrainte, aujourd'hui je suis contente car j'ai trouvé un juste équilibre. Le sport m'a permis de reprendre confiance en moi, c'est un énorme travail pour des personnes réservées comme moi, c'est une sorte de thérapie où j'apprends à me surpasser.
    Merci de votre passage,
    Bonne soirée à vous,
    Mélissa

Répondre

Ne pas reproduire sans autorisation - Mentions Légales