Randonnées

GR10#1 | J1 – Entre ciel, mer, et terre, de Handaye à Olhette…

On est dimanche.
Nous prenons la route en direction d’Hendaye. Nous arrivons aux alentours de 12h. Il y a beaucoup de circulation, Hendaye est une petite ville côtière du Pays Basque à la limite de l’Espagne.
Après nous être rapidement renseignés auprès de l’office du tourisme, nous décidons de garer la voiture au parking surveillé de la gare principale, bien sûr celui-ci est payant, nous en avons eu pour une quarantaine d’euros (pour nos cinq jours), ce qui est quand même préférable à une amende, la police circule régulièrement dans la ville.

En quittant la gare, nous traversons quelques rues pour récupérer le balisage (rouge & blanc), nous voilà partie pour le début de ce GR.
Petit à petit, nous nous élevons. Au loin Hendaye s’éloigne. Il ne fait pas très chaud, quelle chance, mais le ciel est couvert et les chaleurs de ces derniers jours brouillent la vue…
Nous parcourons des petits chemins qui font découvrir l’architecture des maisons basques et leurs hortensias.
En nous éloignant des petits villages dont le Biriatou, nous montons progressivement dans les montagnes. Le dénivelé commence à se faire sentir, la montée est un peu dure, le chemin est par moment très rocailleux, nous approchons du col d’Osinko Lepoa. Le temps ne nous permet pas d’avoir une vue dégagée, mais nous pouvons deviner l’ombre de la ville et l’immensité de l’océan.
Gr10, Pays Basque
Au loin, on entend les clochers qui annoncent le signe des pâturages, et en nous approchant on constate que ce sont des chevaux, donc beaucoup de Pottok ! Plus tard nous apprendrons qu’ils participent à la préservation des montagnes, en y repensant, certains endroits étaient bien tondus 😉
Sur le col, on a la tête dans les nuages, en le descendant, le lac pointe enfin le bout de son nez, nous sommes à la moitié de l’étape. Je suis émerveillé par la beauté du paysage mais surtout cette verdure que nous offre la végétation composée principalement de fougères. Petit découragement tout de même à la descente car je me rend compte qu’il va falloir encore monter, d’ailleurs mon homme doit revoir la carte car d’après lui ce n’était pas indiqué comme cela, le tracé a-t-il était revu ?
Gr10, Pays Basque
Gr10, Pays Basque
Gr10, Pays Basque
Gr10, Pays Basque
Le sentier des contrebandiers est le chemin que nous suivons jusqu’au second col, le col d’Ibardin.
Après de longues minutes de descente, on s’arrête à l’entrée d’une petite ville, Instola, qui jongle entre les frontières, d’un côté des magasins français, de l’autre, espagnole. On profite pour boire un petit Coca (dans la frontière espagnole bien sûr) avant de reprendre la marche en direction d’Olhette. Il est d’ailleurs bon à savoir qu’il y a possibilité de se ravitailler.
Sentier des Contrebandiers, GR10, Pays Basque
Gr10, Pays Basque
Gr10, Pays Basque
Dernière ligne droite avant l’arrivée à Olhette, il nous reste 2h de marche environ. Nous remontons 200 mètres de dénivelé avant d’attaquer le chemin sur piste forestière et plus loin un petit bois.
Gr10, Pays Basque
GR10, Pays Basque
Une écriture au sol nous indique l’arrivée au gîte d’étape dans 20 minutes, « enfin » me dit-je, la fatigue commence à se faire ressentir. Sur la droite, les montagnes sont époustouflantes, le ciel sombre et pluvieux faire ressortir les contrastes, je trouve cela tellement beau et reposant…
GR10, Pays Basque
Plus tard, après presque 8h de marche, nous arrivons au gîte d’étape Manttobaita, celui-ci est vraiment mignon et très rustique, nous rencontrons un couple de trailers…ils sont impressionnants pour leur âge qui n’est plus tout jeune, ils attisent de plus en plus ma curiosité pour ce milieu. Nous faisons notre toilette, mangeons et hop au dodo ! Demain debout 6h30, nous y prendrons notre petit déjeuné.
Gîte d'étape Manttobaita, GR10, Pays Basque
  1. En regardant les images et le ciel, tu comprends pourquoi l'herbe y est si verte…

  2. Haha ! Je ne dirais pas le contraire !

Répondre

Ne pas reproduire sans autorisation - Mentions Légales