WP_20150802_008

Weekend du 1 et 2 aout, direction les Aiguilles Dellui avec le CAF Toulouse, on se retrouve à 12 ce qui semble beaucoup… Au final tout se déroule parfaitement et l’ambiance est au rendez-vous, tout comme le temps, du moins le dimanche 🙂

Récit de la sortie,  on part tardivement le samedi, rien ne sert de courir, le temps est pluvieux. On arrive dans les environs du parc national d’Aiguestortes, où le bivouac est interdit, néanmoins on profite d’un parking où celui-ci est toléré. On ne se couche pas trop tard (bon trop pour moi) avec un levé à 6h00 à la fraiche, vivement que le soleil se lève, je suis un peu léger en vêtements. A 8h00 nous sommes les premiers à prendre les taxis à Boì pour le parc national, il faut savoir qu’il n’est pas possible de s’y rendre par nos propres moyens de locomotion, les taxis sont obligatoires, compter 10€20 l’A/R. Je trouve cela un peu abusé, mais finalement quand on voit l’état du parc, c’est très bien entretenu !WP_20150802_015

On arrive en bas de la voie pour 11H, tout le monde s’équipe et trois cordées dans Espero Esmolat puis trois autres dans Cuanto Cuesta, dans laquelle je pars avec « mon compagnon » du jour (que vous trouverez ici) en seconde position en réversible pour tout le monde.

Voila notre tour, Isa s’élance pour cette première longueur plutôt tranquille, très bien pour commencer, je pars en second, récupère les différents coinceurs et arrive au relais. Je patiente jusqu’au départ de la première cordée, du relais il faut se décaler légèrement sur la gauche pour récupérer la fissure et y poser un coinceur dès que possible pour sécuriser en cas de chute (mais on ne chute jamais en escalade c’est bien connu) et éviter un gros ballant. La suite est très agréable, ca glisse un peu au niveau des pieds par endroit à cause de présence d’eau, mais il est possible de sécuriser régulièrement avec cette belle fissure. La fissure passée, ca déroule tranquillement jusqu’au relais, Isa me rejoint, échange du matériel et go. Une troisième longueur avec un petit peu de fissure au début et une suite plutôt roulante pour rejoindre le relais, un peu de débroussaillage est parfois nécessaire.

Quatrième longueur, premier toit, je m’élance du relais sur la gauche et remonte la fissure un peu trop loin, merde, obliger de redescendre mais ce ne m’enchante pas trop, je ne fait donc que quelques mètres et passe directement sur la droite pour récupérer le bon passage. J’aperçois rapidement deux pitons sur lesquels je m’assure et attaque directement le toit, présence d’un spit sur sa partie haute, et qu’il faut franchir par la droite du spit et non pas en direct (deviné quelle option j’ai sélectionné…).

WP_20150802_017Je prolonge jusqu’au second relais (et oui rappel de 60m) malgré que ca tire ! Isa me rejoint et se prépare pour le second toit, qui est rapidement franchi, plus agréable que le premier et quand on ne se trompe pas c’est toujours plus sympa 🙂 Dernière longueur tranquille, pas toujours facile de bien se protéger malgré la facilité de la grimpe, mais une chute est possible, il est donc important de faire le nécessaire. Je rejoins les premiers arrivés qui sont en mode bronzage et fait monter Isa.

Une belle journée, très agréable en compagnie du CAF Toulouse !

Informations techniques :

  • Topo : http///www.camptocamp.org/routes/56105/fr/aiguilles-de-dellui-cuanto-cuesta
  • Altitude = 2300m / 2540m
  • Dénivelé = 220
  • Cotation globale = D+
  • Equipement nécessaire = Un jeu complet de coinceurs mécanique, quelques dégaine simples et à rallonge, un rappel de 50m (60m étant le top pour gagner une longueur) et le nécessaire pour faire les relais.
  • Marche d’approche compter 2h depuis le parking des taxis et le retour en 1h30.

WP_20150802_019