Inconditionnel de la marque à trois bandes depuis toujours, après la mort de mes Adidas Riot 5 j’ai opté pour les Adidas Riot 6 en toute logique 🙂 Sur le papier du changement qui semble bien sympa, maintenant faut les tester !

Après plus de 300km effectué depuis ma première sortie avec les Riot 6 le 20 juillet 2015, j’ai testé tout types de terrains, que ce soit montagne route cailloux herbe boue, etc… effectué deux trails (50km profil montagne et 20km profil roulant).

Adidas Riot 6

Adidas Riot 6 vue du dessous

La première chose qui me saute à l’œil c’est la couleur, flash, mais ca ne dure pas longtemps, les premières sorties avec un peu de boue et c’est terminé, c’est dur de récupérer les couleurs ! Autre, la languette est plus montante que sur les Riot 5, je trouve que c’est une très bonne chose, sur la version précédente le lacet pouvait avoir tendance à passer par dessus, là non. Au premier enfilage, le chaussant est agréable, le maintien du pied semble être au rendez-vous.

Et c’est parti pour un mois d’essai, la nouvelle semelle est vraiment pas mal, ca renvoi bien au contact du sol à condition d’avoir une foulée assez légère, dès qu’on a tendance à être lourd c’est tout de suite moins efficace. Le grippe sur terrain sec est excellent, aucun problème de ce côté, peu importe le terrain. Par contre dès que la pluie devient intense, le terrain gras, faut vite passer à autre chose, la chaussure ne tient pas, ca en devient désagréable, de plus la boue à tendance à s’accumuler. En bref elle accroche mais pas le terrain 🙁

La chaussure est légère, ce qui est agréable en comparaison de chaussure plus lourde, surtout sur les long trails. D’ailleurs sur les longues sorties, je n’ai senti aucune douleur ou échauffement des pieds, on à l’impression qu’elle nous colle à la peau, une réussite de ce côté. De ce côté là seulement, et oui je suis finalement mitigé sur cette chaussure, d’un sens elle est vraiment pas mal sur terrain sec, ce qui oblige à avoir une alternative pour terrain gras, surement pas chez Adidas, à moins qu’on me prouve le contraire… D’un autre sens, au bout d’un mois d’utilisation, j’ai l’impression d’avoir déjà réalisé 6 mois d’entrainements avec, elles sont craquelés de partout, l’avant est déjà déchiré et la semelle est déjà marquée, c’est affolant !!

En conclusion, cette version des Adidas Riot 6 est presque a éviter si votre terrain est la montagne, les protections sont clairement insuffisantes et les chaussures s’abiment à une vitesse incroyable. Vu le prix d’une paire, je suis déçu et m’attendais à un meilleur investissement !!

Adidas Riot 6

Adidas Riot 6 vue de côté