Randonnées

Sur le chemin des estives, Vallée du Louron

Après avoir passé quatre superbes jours dans la Vallée du Louron et du Néouvielle…la montagne me fait encore plus languir.  De retour en ville, l’on doit reprendre son petit train-train quotidien, la voiture, le boulot…Enfermé entre quatre murs, que ça soit à l’intérieur où à l’extérieur c’est la même. Les grands espaces nous manquent, comme je le dis souvent l’homme n’est pas fait pour vivre enfermé, nous avons besoin de respirer, de vivre, la vie en ville ce n’est pas vivre. Mais c’est ainsi, alors dès que l’on peut on bouge pour se ressourcer, se dépayser comme on dit.

En attendant la suite du GR10 que nous entamerons très prochainement, nous avons profité du « long » week-end du 14 juillet pour découvrir la Vallée du Louron et ses villages, dont Loudenvielle et ses communes. Loudenvielle est un petit village, certes touristique mais il y a ce petit quelque chose qui le rend agréable. Et puis, il n y a pas que des hommes là-bas…les hirondelles y résident aussi, ce village est paisible.

Bien entendu nous avons randonné et nous avons  marché sur Le Chemin des Estive. Cette balade débute dans la petite commune de Mont. Il y a un parking juste à l’entrée de celle-ci.

Eglise du MontGravure de pierre, près de l'église du montFontaine à eau du MontLa randonnée étant parfaitement bien balisé nous suivons dans un premier temps l’itinéraire n°4 qui nous mène jusqu’à une église et cimetière, de là les chemins se séparent puisque nous continuons cette fois-ci sur l’itinéraire n°5.

Bientôt, nous arrivâmes au-dessus de la vallée,  et de loin nous distinguons très clairement Loudenvielle et son lac.

Vallée du Louron

Vue sur la vallée du Louron, lac Génos

Nous suivons l’itinéraire en direction de Cazaux – Dessus. Après avoir traversé le village, nous arrivons sur une sorte de route forestière, nous passons une barrière qui monte sur la droite, plus loin nous passons à côté de veilles ruines.

Suivre Cazaux DessusProche des ruines

Fleur des montagnes

Fleurs dont je ne connais pas le nom, une idée ?

La dernière montée est très pentue, celle-ci nous fait atterrir le long des crêtes et nous laisse dans un décor somptueux, comme je les aime. A milieu de chemin nous descendront vers la droite.

La montée "raid"Le chemin des estives, Vallée du Louron

Que c’est verdoyant ! Le paysage est grandiose et nous offre une magnifique vue sur les Pyrénées (comprenant les Pics de L’Abeillé, 3029m; Pic d’Estos, 2803m…). Que j’aime ces chemins de randonnées, cela me rappelle énormément les Alpes. J’aime les chemins de pâturage. D’ailleurs nous passons à côté d’un troupeau de chevaux.

Troupeaux de cheveaux, Vallée du LouronChevaux de la vallée du LouronVallée du LouronFleurs grasses des montagnesVallée du Louron

Arrivés à la clôture, nous descendons un chemin qui nous mène à un ruisseau que nous longerons jusqu’à la fin de l’itinéraire.

Village du Mont, Vallée du Louron

Nous arrivons de l’autre côté du village.


Informations pratiques

  • Randonnée : 10.5 km, la randonnée est donnée à 3h45 sur le topo récupéré à l’office du tourisme, nous avons mis 3h15
  • Dénivelé positif : 580D+
  • Point de départ : Parking du Mont, près de la route D130
  • Balisage : Jaune, suivre l’itinéraire 4 dans un premier temps puis le 5.
  • Difficulté : Randonnée très agréable, et très simple. Mise à part la petite montée assez raide lorsque nous arrivons sur les crêtes, cette randonnée est largement réalisable par quiconque, même un enfant (à condition qu’il soit habitué à marcher bien entendu).Chemin des estives, vallée du Louron
  1. Nat

    Une digitale la fleur :o) Merci pour cet article et ces belles photos

    • Madmoizelle Mels

      Merci Nat de votre passage et de m’avoir apporté une réponse concernant cette fleur 🙂

  2. Très jolies photos, cela me donne envie de me remettre à la randonnée. ^^

    Je ne connais pas ce côté des Pyrénées.

    La fleur, je ne connais pas le nom précis de cette variété, c’est de la Digitale (toxique)

    • Madmoizelle Mels

      Merci Cherry Wood ! Tu devrais, on y fait de merveilleuses découvertes et on y apprend tellement (sur nous ou sur ce qui nous entoure). Je ne connaissais pas vraiment ce côté des Pyrénées, d’habitude nous nous rendons toujours en Ariège mais c’est une agréable surprise, c’est différent et très jolie. Merci pour ta réponse concernant cette fleur, maintenant je sais ce que c’est, j’essaye d’en apprendre un peu plus sur la faune et la flore j’adore ça 😀

Répondre

Ne pas reproduire sans autorisation - Mentions Légales