Je souhaitais réaliser le pic du Cagire d’une manière plus tranquille qu’en réalisant le trail des trois Pics qui passe juste à côté, mais en courant, on ne prend pas le temps d’observer les paysages.

Le Cagire culmine à seulement 1912 mètres mais il en impose du fait de sa position avancée, c’est celui qu’on voit en premier quand on arrive sur le piémont pyrénéen de la vallée.

Le départ pour le Cagire se situe au parking de la Couage, pour y accéder il faut tourner à gauche au col de Buret quand on arrive de Sengouagnet. C’est un sentier forestier en bon état, une voiture de tourisme y roule à vitesse douce.
Du parking, on repère aisément le sentier de randonnée, direction Pic de Cagire (2h30) qui transite par la cabane de Juzet (1h), bien prendre le sentier de gauche!

Panneau randonnée à la Gouage

Panneau randonnée à la Gouage

Dès le début le ton est donné, la pente calme les ardeurs des personnes non habitués au sentier qui monte dur sur plusieurs kilomètres. Personnellement je le passe mieux que lors du trail, en même temps je n’ai pas tout le début de mon trail dans les jambes.

La forte pente qui vous attend dès le début

La forte pente qui vous attend dès le début de la randonnée

Au bout de trente minutes j’arrive à la cabane de Juzet. À partir de là, le sentier part sur la droite et la pente se fait plus douce.

Cabane de Juzet

Cabane de Juzet

Lors de l’ascension après la cabane de Juzet, les premiers panoramas sur le piedmont pyrénéen ariégeois font leurs apparitions, quel gâchis de ne pas en avoir profité lors du trail ! La météo est nuageuse ce jour, je suis limité sur la vue.

Panorama après la cabane de Juzet

Panorama après la cabane de Juzet

J’arrive au col du Cagire après 1h10, deux directions sont possible, je prends celle du Cagire naturellement.

Panneau randonnée Col du Cagire

Panneau randonnée Col du Cagire

Et après 1h20 je suis au sommet du Cagire, une vue à 360° est offerte aux courageux qui y montent ! La vue est splendide, et pour l’occasion je teste mon cadeau de mes 30 ans, une GoPro !

Vue sur le Pique-Poque depuis le Cagire

Vue sur le Pique-Poque depuis le Cagire

Je mange un petit morceau, regarde la carte et me décide suite à la durée de la randonnée, de redescendre par le col du Pas de l’Ane et ainsi de profiter des crêtes du Cagire.

Col du pas de l'Ane

Col du pas de l’Ane

Du col, je prends la direction du refuge de Larreix, les estives sont de sorties et des chèvres sont présentes sur la partie basse de la descente, à proximité du refuge. Arrivé au refuge, il faut tourner à gauche jusqu’au panneau indiquant deux directions, puis prendre Juzet d’Izaut.

Vue sur les estives à proximité du refuge de Larreix

Vue sur les estives à proximité du refuge de Larreix

Ensuite on suit les marquages, qui ne sont pas forcément présent en nombre le long du parcours, néanmoins c’est assez logique, toujours tout droit en descente jusqu’à atteindre la piste forestière, compter 2h si vous marchez tranquille. Une fois arrivée à la piste forestière, on y reste et on tourne à gauche, elle nous amène au parking de la Couage, ajouter une bonne heure.

Vue depuis le sentier de descente

Vue depuis le sentier de descente

Au final c’est une belle randonnée, le parcours à partir du refuge de Larreix ne possède pas grand intérêt, si ce n’est de proposer une boucle qui est assez longue.

Informations pratiques

  • Randonnée :  ~18 km (environ 5h avec pause)
  • Dénivelé positif : environ 1100m
  • Point de départ : Parking de la Gouage
  • Balisage : Jaune
  • Difficulté : Randonnée exigeante sur la première portion, après c’est relativement tranquille.
  • Autres :  Possibilité d’eau au refuge Larreix.