Le pic de Maubermé, à cheval entre la France et l’Espagne, est celui qui domine la vallée du Biros. Il fait également partie des courses références pour les personnes souhaitant s’inscrire au concours de l’AMM (Accompagnateur Moyenne Montagne).

Le départ de cette longue randonnée, qui est d’environ 9h, se situe au parking du bocard d’Eylie. Après deux possibilités s’offrent aux randonneurs, soit réaliser le Maubermé par la Hourquette ou par l’Urets, j’opte naturellement pour le second choix afin de respecter la course AMM.

Panneau randonnée bocard d'Eylie

Panneau randonnée bocard d’Eylie

Le choix sélectionné, il suffit ensuite de suivre très aisément le balisage GR (blanc et rouge). Les premiers kilomètres sont tranquilles, en sous-bois, la pente est légère. On peut apercevoir le long du chemin des petites cascades plus ou moins en débit ainsi que les vestiges d’anciennes mines très présente dans la région il y a de cela des dizaines d’années.

Première partie de la randonnée

Première partie de la randonnée

Après les 800 premiers mètres de dénivelé, on arrive au petit barrage puis on entre dans la combe d’Urets, qui possède un certain charme mais surtout une tranquillité parfaite en ce jour.

La combe d'Urets

La combe d’Urets

Arrivé au refuge, il faut bien prendre sur sa droite juste après pour récupérer le sentier qui nous amène au port d’Urets. Le chemin est toujours très bien balisé, il y a possibilité de couper les lacets pour ceux qui souhaitent gagner un peu de temps au prix d’une fatigue musculaire un peu plus importante J A l’arrivée du port d’Urets la pente se fait un peu plus importante, des câbles fixent sont présent sur un tronçon afin de rassurer les personnes peu à l’aise sur ce type de sentier. Le port d’Urets marque la frontière avec l’Espagne et nous offre une vue magnifique sur le lac de Montoliu.

Lac de Montoliu

Lac de Montoliu

Au port d’Urets, il faut prendre à droite et continuer à suivre les marques, le chemin ne monte quasi plus pendant deux kilomètres. Au bout d’une quinzaine de minutes, il ne faut plus suivre les marques mais les cairns, à partir de là le sentier commence à remonter doucement, on passe par plusieurs éboulis.

Sentier après le port d'Urets (côté espagnol)

Sentier après le port d’Urets (côté espagnol)

Après avoir basculé sur le versant O du pic de Maubermé, on commence l’ascension finale, qui est très accentué, il faut garder des forces pour cette partie !! Et en conserver également pour la descente, elle est très fuyante et ce serait bête de se blesser… Arriver en haut, on profite d’une vue à 360° sur les vallées voisines, ainsi que le massif de la Maladeta.

Vue depuis le Pic de Maubermé

Vue depuis le Pic de Maubermé

Je ferais un update dans l’article pour y mettre un petit reportage vidéo, ce n’est pas encore le top, faut que je trouve le bon moyen de filmer sans que ça bouge et me condamne les mains… D’ailleurs si vous avez des conseils, je suis preneur.

Vue depuis le Pic de Maubermé

Vue depuis le Pic de Maubermé

Informations pratiques

  • Randonnée :  24 km (environ 9h avec pause)
  • Dénivelé positif : environ 2000m
  • Point de départ : Parking du bocard d’Eylie
  • Balisage : suivre le balisage GR puis les cairns pour la partie finale
  • Difficulté : Randonnée exigeante, bonne condition physique requise
  • Autres : De nombreuses sources peuvent être utilisées si besoin d’eau en milieu de parcours.