Randonnées

GR10#7| J2 – Iraty, de la Kaskoleta aux Chalets d’Iraty

Irau, Pays Basque, GR10

Le soleil se lève dans la vallée. Et comme à son habitude, il nous laisse admirer ses premiers rayons au travers des nuages. Ce jour sera une belle journée.

Levé de soleil dans la vallée de Phagalcette

Levé de soleil dans la vallée de Phagalcette

Ce matin-là nous avions décidé de nous levé à 6h30, et nous ferons comme ça pour le reste de la semaine.

Après avoir pris un petit verre de café/thé et un petit bol de lait en poudre accompagnée de céréale nous partons pour cette deuxième journée de GR. D’autres randonneurs sont là aussi, certains avec leur sacs à dos, d’autres non mais qui profitent tout de même de se poser de gîte en gîte… Certains marchent vite, d’autres non (comme moi) mais chacun y trouve son compte .

Nous nous engageons pour une des randonnées les plus importantes en terme de dénivelé un peu plus de 1400 D+.

Nous marchons sur route quelques mètres avant d’entamer très rapidement la montée à travers les petits dômes de la vallée.

Vallée de PhagalcetteIntarraszquy, Pays Basque, GR10Vallée d'Intarraszquy, Pays basque, GR10

Après avoir passé une petite cabane nous continuons notre route jusqu’au Bordes d’Intarrazquy c’est un chemin agréable car nous longeons un pan de montagne, de plus il rappelle bien les terres du pays basques que nous avions rencontré l’année dernière.

Bordez Intarraszquy, Pays Basque, GR10

De l’autre côté du ruisseau, j’entends les randonneurs sur la crête de la montagne. Le chemin à l’air énormément pentu vu d’ici, ce qui me laisse une légère appréhension. Avec un sac d’une dizaine de kilos sur le dos, chaque montée représente un exercice supplémentaire pour mes muscles.

Crête Bordes Intarraszquy, Pays Basque, GR10Crête Bordes Intarraszquy, Pays Basque, GR10

Au col d’Irau, c’est un tout autre décor,  un grand tableau s’offre à nous, décoré par des centaines de points blancs qui ne sont autres que des brebis.

Vu depuis le Col d'Irau, Pays Basque, GR10

Vu depuis le Col d’Irau, Pays Basque, GR10

Le son de leur clocher résonne dans cette fameuse vallée : Irau.

Irau, Pays Basque, GR10Irau, Pays Basque, GR10Irau, Pays Basque, GR10

Après avoir marché quelques mètres sur route, nous nous élançons pour une autre montée (encore), qui nous emmènera près du sommet d’Occabe. Là-haut, la vue est dégagée et nous offre une vue à 360°.

Vu depuis le plateau d'Occabe, Pays Pasque, GR10Vu depuis le plateau d'Occabe, Pays Pasque, GR10Non loin du plateau d'Occabe, Pays Pasque, GR10Non loin d'Occabe, Pays Pasque, GR10

Le chemin est un peu plus touristique, nous croisons énormément de marcheurs qui parcourent probablement la route du fromage. La vallée nous offre plein d’itinéraire possible. Mais inutile de préciser que nous suivons le GR10.

Après avoir traversé la dernière montée de la journée, j’en suis presque soulagée.

Nous continuons donc de marcher sur les traces du GR10 au milieu des crêtes et profitons de passer près d’une petite forêt pour faire une halte et nous ravitailler un petit peu.

Non loin d'Occabe, Pays Pasque, GR10

La journée est beaucoup plus chaude. Nous continuons notre lancée vers notre destination finale.

Sur le bord du chemin je remarque un nombre infini de fleurs roses et violettes et comme une touche de peinture qu’un peintre aurait donné à son tableau, elles viennent égayer la montagne.

Fleur des montagnes, Pays Basque, GR10Pays Basque, GR10

Nous descendons jusqu’à bord de route à Iraty Cize, il y a un lac et un ruisseau où les gens y viennent pour s’y reposer où se tremper les pieds.

Iraty-Cize, Pays basque, GR10

Iraty-Cize

Après avoir remonté quelques mètres au travers la forêt nous redescendront en direction d’un mini laquet. Nous ne continuerons pas sur le chemin du GR10 pour dormir au gîte d’Irraty, au lieu de cela nous choisissons la nuit au camping qui est à 1km du laquet, et nous n’avons absolument pas regretté car nous y sommes gagnants en terme de budget et il faut admettre que ce camping été relativement agréable.

Anthony étant encore en forme propose d’aller chercher des petites provisions au chalet d’Iraty. Le soir nous croisons le père et son fils qui avaient l’air tout autant que moi exténué par cette journée, nous discutons rapidement du topo de demain.

Cette deuxième journée a été une dure épreuve, aussi bien physiquement que moralement pour moi. Pour Anthony c’était une balade de santé. Il est vrai que  d’avoir arrêté toute activité physique m’a ici pénalisé, et je regrette.  Enfin. Demain est un autre jour et se révélera plein de surprise.


Informations pratiques

  • Randonnée : ≈18km
  • Dénivelé : ≈1400D+ /≈750D-
  • Note :  Pour accéder au camping au lieu du gîte : Quand vous arrivez face au lac au lieu de suivre le GR prenez la route à droite qui monte légèrement vous passerez à côté d’un second petit laquet, suivre cette route sur quelques mètres encore. Le camping est à droite de la route. Près d’Iraty Cize il y a aussi un refuge non gardé.
  1. La 1ere est complètement dépaysante, je ne pourrais pas dire où elle a été prise, on pourrait presque penser au nord de l’Inde!

Répondre

Ne pas reproduire sans autorisation - Mentions Légales