Alpinisme

Escalade | Sant Cugat – Sopeïra

San Cugat parois

San Cugat parois

Ca faisait longtemps qu’un article n’était pas paru, pourtant nous n’avons pas arrêté nos activités, un manque de temps mais nous allons être plus sérieux à l’avenir
Un long weekend en vue, idéal pour se rendre en montagne et tâter du rocher !
Cependant la météo sur les Pyrénées françaises n’est pas bonne, on regarde côté Espagne, grand temps annoncé. Notre destination, Sopeira avec les magnifiques parois du Sant Cugat.

Départ de Toulouse vers 8h00, sous une pluie battante. On s’arrête à Saint-Gaudens récupérer une personne puis on file vers l’Espagne. Personne ne parle, la météo est tellement mauvaise qu’on imagine la même situation de l’autre côté. Nous arrivons à Viella, la pluie est toujours présente, on reste sceptique. Nous passons le long tunnel en direction d’El Pont de Sùert, et trois kilomètres après la sortie, un ciel totalement bleu fait son apparition ainsi que les sourires.
Vue depuis le haut du barrage

Vue depuis le haut du barrage

L’objectif de la première journée, c’est de réaliser une première grande voie sur le secteur proche du barrage, on stationne dans le virage en hauteur, l’accès aux voies est plus tranquille. Les cordées sont ok, je m’en vais dans Sobao Pasiegon, voie d’environ 200 mètres en 4 longueurs. Le pas de départ est horrible, la pierre glisse, bon je ne vais pas dormir ici, je tire sur la dégaine et c’est parti… La voie dans son ensemble est assez simple, elle s’enchaine bien avec une belle dernière longueur en 6A que j’ai apprécié personnellement !
Vue du bas des voies du barrage

Vue du bas des voies du barrage

On s’attend à la sortie, on passe par le tunnel pour rejoindre la voiture puis notre lieu de bivouac. Au fil des conversations la nuit tombe rapidement, je prépare mon petit lit tranquille, quel confort de dormir dans la voiture, je plains les autres.
Nouveau jour, nouvelle voie. On ne se lève pas trop tôt, afin que la paroi se réchauffe un peu au soleil. A 9h on attaque, ce sera Xicoia. Le départ est frais, le bas est encore à l’ombre, et paf l’onglée sur la main gauche, ah c’est horrible ! J’arrive assez rapidement sur le premier relais, le soleil est une dizaine de mètres au-dessus, mon second monte. Je repars aussitôt vers le second relais, il faut faire attention ici, il est nécessaire de réaliser une traversée à même hauteur que le premier relais, les spits ne sont pas très visible, mais en aucun cas il faut monter directement après le relais. Le second relais est rapidement atteint et de là on enchaine sur la troisième longueur et le soleil.
Vue sur le barrage depuis Xicoia

Vue sur le barrage depuis Xicoia

Les deux longueurs qui suivent sont les plus belles de la voie, surtout la troisième, vraiment top. Des spits sont présent mais j’ai tout réalisé avec des coinceurs, les fissures s’y prêtent bien. Le haut de la voie se termine sur une très fine arrête très gazeuse, le rocher est péteux, il faut faire très attention et prendre le temps de tester l’ensemble des prises. La descente se réalise en rappel (55m) sur un relais situé à gauche dans le col, on ne le voit pas au premier coup d’œil. Une autre journée se termine, on retourne au lieu de bivouac pour une fraiche soirée.
Sur l'arrête de Xicoia

Sur l’arrête de Xicoia

C’est dimanche, déjà le dernier jour, on réalise un atelier manipulations le matin puis une mise en pratique avec une nouvelle voie au niveau du barrage. Je pars cette fois dans Esperó dels Elfs, petite voie tranquille d’une longueur de 175 mètres, je laisse passer en tête mon compagnon pour qu’il réalise un peu de TA, après tout c’est le but du weekend  L’ensemble de ces points sont bien posés, les relais efficaces.
On sort à 16h de la voie, on s’attend les uns les autres, puis direction El Pont de Sùert pour y faire le bilan du weekend et boire un petit coup pour clôturer ce super weekend.
Les nuages c'est le côté Français

Les nuages c’est le côté Français

Informations utiles :

  • Temps de trajet depuis Toulouse = 3h00
  • Pas de commerces à Sopeira hormis un bar \ restaurant, c’est assez isolé
  • https://www.camptocamp.org/routes/188808/fr/paret-d-escales-sobaos-pasiegos
    https://www.camptocamp.org/routes/190924/fr/paret-d-escales-espero-dels-elfs
    https://www.camptocamp.org/routes/187967/fr/sant-cugat-xicoia
  1. rclimb31

    Ça m’étonne toujours de franchir le tunel et de trouver un changement de temps aussi radical…
    J’avais fait sobao et xin xan et de mémoire l’équipement est impeccable…
    Sur xicoia les coinceurs sont obligatoire?

    Avant la frontière je vous conseille ginseng sur le massif du Pic du Gard quand il fera un peu plus chaud…

    • Bonjour rclimb31, je partage ton étonnement 🙂

      Les coinceurs ne sont pas obligatoires, il y a tout ce qu’il faut, je les ai utilisés en remplacement des spits pour faire un peu de TA. Cependant sur l’arrête, ils peuvent être utile, il n’y a aucun spit.

      Je testerais à l’occasion tes conseils et ne manquerais pas de faire un retour.

Répondre

Ne pas reproduire sans autorisation - Mentions Légales